C’est quoi le tour de France ?

Des mecs qui pédalent pendant 3500 km. Départ de Vendée cette année avec une arrivée en fanfare sur les Champs. Ce sont juste des mecs qui pédalent, mais l’atmosphère est bon enfant. On est quand même mieux là que devant sa télé. En plus le soleil pointe le bout de son nez à travers les nuages.  Pleins de rebondissements cette année. Un australien en jaune. Et sur la dernière étape, au sprint, c’est toujours un bonhomme en vert avec des gros mollets et des grosses cuisses qui gagne. Il y en a d’autres qui ont essayés, mais sans succès. La Norvège aurait bien voulu écrire son nom sur l’édition 2011, mais un natif de l’île de Man en a voulu autrement.  Ces gros mollets embarquent des pignons qui ne sont pas fixes, mais c’est tout aussi spectaculaire à regarder. Ca valait la peine d’attendre un peu, d’escalader les grilles des Tuileries et de forcer le passage sous le souterrain de la Concorde. Ca a shooté dans tous les sens. Surtout qu’on à la chance de les voir passer 8 fois.  De près, de loin, fixe ou en mouvement, le spectacle reste impressionnant.  Ca donne envie de remonter sur on vélo.

La caravane du tour, toujours un grand moment…

 

Avec l’obélisque bien dressé et sa copine Eiffel derrière.

Quel braqué ?

Je veux le même !

Rue de Rivoli.

Et je veux les mêmes jantes !

Mais ou est Cadel ? Britanniques et norvégiens font le spectacle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s